frendeitptrues
user_mobilelogo

Connexion

Merci de vous connecter
afin d'accéder à votre compte

paypalFranco de port à partir de 50€

Votre panier

Votre panier est vide

S'abonner à Triton Infos

S'abonner

Avantages, offres et nouveautés
en avant-première

Filtre sur le titre 

J. Murgier : Trois concertos

J. Murgier : Trois concertos

Produit

Nom Coût Sélectionner
J. Murgier : Trois concertos 15.00 €

Extrait des pistes

3 Tracks Total
Nom Sélectionner Extraits
01 Concerto - I. Allegro giocoso
05 Concert - II. Cadence de violon
13 Suite concertante - V. Allegretto spiritoso

 

Une des vocations du label Triton est de faire découvrir ou redécouvrir des compositeurs français injustement oubliés. Or, c’est bien le cas de Jacques Murgier, compositeur rémois du XXe siècle. Né à Grenoble le 30 septembre 1912, il obtient son 1er prix de violon au Conservatoire de Paris dans la classe de Firmin Touche (la même année que Ginette Neveu). Egalement élève de Jean Gallon pour l’harmonie, Max d’Ollone pour la musique de chambre et Philippe Gaubert pour la direction d’orchestre et 1er violon dans l’Orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire que dirige alors Charles Münch, il fonde ou s’associe à plusieurs formations de chambre : Quatuor Lœwenguth notamment. En 1951 il est nommé directeur du conservatoire de Reims. En 1982 la SACEM lui décerne le prix Jean Clergue pour l’ensemble de son œuvre qui totalise une quarantaine de compositions allant de l’instrument solo à la grande formation symphonique. Jacques Murgier s’éteint le 12 octobre 1986. Ce premier CD devrait permettre de se familiariser avec une écriture qui fait partie intégrante de notre patrimoine musical. Marcel Landovski disait de lui « Jacques Murgier : un merveilleux musicien, un grand directeur de conservatoire, un homme dévoué à la musique, à sa vie et à son rayonnement ». Rappelons qu’il œuvra tout particulièrement pour la mise en place de classes à horaires aménagés.

Related Items