frendeitptrues
user_mobilelogo

Connexion

Merci de vous connecter
afin d'accéder à votre compte

paypalFranco de port à partir de 50€

Votre panier

Votre panier est vide

S'abonner à Triton Infos

S'abonner

Avantages, offres et nouveautés
en avant-première

Filtre sur le titre 

P. Jansen : Quatre temps - Cantate pour mezzo-soprano, piano et récitant

P. Jansen : Quatre temps - Cantate pour mezzo-soprano, piano et récitant

Produit

Nom Coût Sélectionner
P. Jansen : Quatre temps - Cantate pour mezzo-soprano, piano et récitant 15.00 €

Extrait des pistes

2 Tracks Total
Nom Sélectionner Extraits
01 Le Sacre du Printemps - I. Printemps d'hermine et de framboise
04 Louange de l'Eté - I. Elles étaient trois longues

 

Dans le tout récent album qui réunit les musiques que Pierre Jansen a composées pour les films de Chabrol (Universal), le cinéaste révèle dans une pittoresque interview les traits de caractère de ce génial compositeur. Il s’agit ici d’une musique inspirée par l’œuvre d’un poète, Michel Delporte, que Pierre Jansen a rencontré en 1944 au sein d’un groupe d’adolescents idéalistes. De prime abord, la poésie devint l’expression de [leur]confiance en l’avenir. Puis ce fut la découverte euphorisante des grands courants de la création et de la pensée que cette horrible guerre [leur] avait occultés : le Surréalisme, l’éblouissement devant les œuvres de Picasso et la musique de Stravinsky Le Sacre du Printemps. [...]

Le tout nouveau Musée d’Art et d’Industrie «La Piscine» [attira] l’attention sur le Groupe de Roubaix dont [ils faisaient] partie. Michel Delporte, également peintre et homme de lettres, fut un artisan actif de l’élaboration de ce Musée. Hélas, il ne le vit point achevé : quelques mois à peine avant son inauguration, une courte mais pénible maladie devait l’emporter en février 2001. Quelques jours avant sa disparition, Michel Delporte demanda à Pierre Jansen de composer de la musique sur les poèmes de son adolescence. Ainsi naquit cette Cantate. Elle fut créée le 14 décembre 2001 par les interprètes de cet enregistrement, dans la superbe salle de «La Piscine» et dans le cadre d’une soirée “In Memoriam Michel Delporte”.

Le Sacre du Printemps, quête personnelle d’un adolescent qui se confond avec la Nature, Louange de l’Été, amour sans lendemain, Automne, désespoir fou de septembre et Hymne de la Quatrième Saison, poème de la transcendance, sont les quatre temps d’une vie d’adolescent tourmenté. L’œuvre musicale ne se présente pas comme un cycle de mélodies mais comme l’enchaînement de quatre scènes lyriques. La partie vocale, tout en étant le reflet de la prosodie du poème, cherche à se rapprocher d’une déclamation lyrique, telle que l’affectionnait Michel Delporte. A certains endroits la musique s’efface, laissant à un récitant le soin de restituer, par la simple parole, le rythme initial de la phrase. La partie de piano, très écrite, suggère les couleurs de l’orchestre.” P.J. La version avec orchestre a été créée par J.J. Werner à l’E.N.M. de Fresnes en mai 2004 avec la soprano O. Descols.

Related Items