Confluences - Œuvres pour orgue de Franck, Liszt et Saint-Saëns (N-D d'Epernay)

Confluences - Œuvres pour orgue de Franck, Liszt et Saint-Saëns (N-D d'Epernay)

TRI331169 - 114’24 - 2 CDs

Confluences : Liszt, Franck et Saint-Saëns.

L’enregistrement d’un des plus beaux Cavaillé-Coll après restauration est une invitation à révéler toutes les facettes de l’instrument, surtout lorsqu’il s’agit d’une première.

Produit

Sélectionner Nom Coût
Confluences - Œuvres pour orgue de Franck, Liszt et Saint-Saëns (N-D d'Epernay) €17.50
    


Extrait

Nom Extraits
I-01 Prélude en si mineur, op. 18
I-03 Pastorale en mi majeur, op. 19
I-09 Einleitung, Fuge und Magnificat aus der Symphonie zu Dante's "Divina Commedia"
I-10 Ave Maria von Arcadelt
II-01 Improvisation No. 7 en la mineur, op. 150

 

"Ce qui a guidé le choix du programme est d’abord la recherche de proximité historique entre les œuvres – toutes ont été écrites entre 1860 et 1863 – et la construction de l’orgue (1868-1869). Une première tentation était d’opter pour un programme exclusivement français. Mais cela ne semblait pas rendre justice aux potentialités de la composition très particulière de cet orgue, qui invitaient à sortir des conventions de registrations françaises du milieu du XIXe siècle. L’idée d’associer deux grandes figures du milieu du XIXe siècle, César Franck et Franz Liszt, s’est peu à peu révélée porteuse d’une grande richesse. Deux personnages se font face, avec des esthétiques et des objectifs tour à tour voisins ou différents. Liszt, l’aîné de onze ans, ouvre la voie, génialement et avec un sens aigu de l’anticipation esthétique, comme il l’a fait dans tant d’autres domaines, tandis que Franck, en empruntant à son devancier, va être le fondateur du renouveau du répertoire organistique français..."

Dans le livret d'accompagnement de ces disques, Odile Jutten explique ainsi le choix de son projet musical.

J-F. Baudon l'organiste titulaire et auteur de l'inventaire : Orgues en Champagne-Ardenne (Tome 3 : Marne) présente l'historique de l'instrument et B. Hudry, facteur d'orgues explique la restauration qu'il en a faite.

Originaire d’Epernay, Odile Jutten a obtenu les prix d’orgue, d’improvisation, d’harmonie, de contrepoint et de fugue au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris et un doctorat en musicologie à l’université Paris-IV Sorbonne. Elle est maître de conférences au Département Arts-Musique de l’université d’Évry et effectue des recherches sur l’interprétation et le geste musical. Elle est titulaire de l’orgue Quoirin de la cathédrale d’Évreux.

Elle a mené des activités culturelles associatives en faveur des orgues, en Limousin, puis en Champagne à partir de 1975 et actuellement en Normandie. Elle a fait partie de la Commission Nationale des Monuments Historiques de 1994 à 2011.

Elle a une activité d’interprète, d’improvisatrice et de créatrice de projets polyartistiques (musique, danse, vidéo).